Les hôtes célèbres

LOUIS XI

(1432 - 1483)
Né à Bourges en 1423, Roi de France de 1461 à 1483, Louis IX est le fils de Charles VII et de Marie d’Anjou.
À partir de 1429, Louis est placé sous la tutelle d’un précepteur, Jean Majoris ; outre le latin, il apprend l’art d’écrire, dans lequel il allait bientôt s’illustrer.
Le 25 juin 1436, à Tours, Louis épouse Marguerite d’Écosse, fille du roi Jacques Ier, alors âgée de onze ans ; cette union visait à rapprocher la France de l’Écosse, son alliée traditionnelle contre l’Angleterre.
En juillet 1437, Louis se distingue en prenant Château-Landon et Montereau.
Simple, profondément superstitieux, avare et méfiant, passionné de chasse et de politique, Louis XI entretient une réelle proximité avec le peuple et n’hésite jamais, à se dresser contre les grands féodaux.
Louis XI meurt dans son manoir de Plessis-lez-Tours en Août 1483.

Passage à Angerville :
- Les 30 et 31 Août 1466,
- Du 1er au 4 Septembre 1466,
- Le 18 Septembre 1466.


Louis XI

CHARLES IX

(1550 - 1574)
Né au Château de Saint-Germain-en-Laye en 1550, roi de France de 1560 à 1574, Charles IX deuxième fils d’Henri II et de Catherine de Médicis et frère de Marguerite de Valois, de François II et d’Henri III. En décembre 1560, alors qu’il n’a que 10 ans, il succède à son frère François II.
Charles IX est proclamé majeur le 17 août 1563, à Rouen.
Charles IX signe en avril 1564, à Troyes, un traité avec l’Angleterre par lequel Calais redevenait définitivement française. En juillet il signe l’ordonnance qui établit le début de l’année au 1er janvier, au lieu de Pâques auparavant.
Lorsque son frère Henri est élu roi de Pologne le 10 mai 1573, Charles IX l’accompagne jusqu’à Reims, où il lui fait ses adieux le 12 novembre 1573. C’est au retour de ce périple qu’il s’alitera définitivement pour mourir quelques mois plus tard de la tuberculose, le 30 mai 1574.


Passage à Angerville en 1562

Charles IX

HENRI III

(1551-1589)
Fut roi de Pologne quelques mois sous le nom d'Henri de Valois (Henryk Walezy), avant de prendre le titre de roi de France.
Le futur Henri III naît le 19 septembre 1551, quatrème fils d'Henri II et de Catherine de Médicis. En 1560, suite à la mort de son frére François II et à l'evènement de son autre frère Charles IX, il devient duc d'Orléans.
Le 17 mars 1564, lors de sa confirmation, il prend le prénom d'Henri. En 1566, il devient duc d'Anjou. Le 11 mai 1573, il est élu roi de Pologne. Il règne sur la Pologne du 24 janvier au 15 juin 1574. Le 30 mai 1574, Charles IX étant mort, il quitte la Pologne pour le trône de France.
Il est sacré à Reims le 13 février 1575 sous le nom d'Henri III.

Passage à Angerville en 1587.

Henri III

HENRI IV

(1553-1610)
Fils d'Antoine de Bourbon et de Jeanne d'Albret, Henri IV est né au château de Pau en 1553.
D'abord roi de Navarre sous le nom de Henri III (1562-1610), il devient roi de France en 1589, après avoir épousé en 1572 Marguerite de Valois, plus connue sous le nom de Reine Margot, fille de Henri II.
Ayant abjuré sa foi protestante, il échappe au massacre de la Saint-Barthélemy, ce qui ne l'empêche pas de s'enfuir peu après pour prendre la tête de l'Union protestante.
Il a été assassiné à Paris en 1610 par Ravaillac.

Passage à Angerville le 17 Novembre 1593 à La Belle Image.

Henri IV

ANNE DE BRETAGNE

(1477 - 1514)
Fille du duc de Bretagne François II, née le 25 janvier 1477, elle fait partie de la famille des Montfort.
A la mort de François II n'a pas d'héritier mâle, c'est donc la jeune Anne qui devient duchesse de Bretagne, à l'age de 11 ans.
Reprenant la politique de son père, c'est-à-dire tenter de transformer l'autonomie de gestion des ducs de Bretagne en indépendance totale vis à vis de la France, Anne de Bretagne joue le tout pour le tout en se plaçant dans le camp des Habsbourgs.
Elle se marie avec Charles VIII au château de Langeais le 6 decembre 1491.
A la mort de Charles VIII, le plus proche héritier est le duc Louis d'Orléans. Il divorce d'avec Jeanne. Anne de Bretagne doit l'épouser en application du contrat de mariage de 1491.
Elle reste duchesse de Bretagne en titre.
Elle est décédée le 9 janvier 1514

Passage à Angerville au début du XVIème siècle.

Anne de Bretagne

LOUIS XIII

(1601 - 1643)
Né le 27 septembre 1601 à Fontainebleau et mort à Saint- Germain-en-Laye le 14 mai 1643, roi de France de 1610 à 1643, Louis XIII est le fils d’Henri IV et de Marie de Médicis.
Timide, sensible, bégayant légèrement, il est très attaché à son père, qui l’initie très jeune à son rôle de souverain. L’assassinat d’Henri IV par Ravaillac le 14 mai 1610 affecte fortement cet enfant de neuf ans.
Louis XIII est sacré dans sa neuvième année à Reims (Henri IV avait été sacré à Chartres)
Louis XIII doit pour gouverner s'affranchir de la régence de sa mère Marie de Médicis qui gouverne avec autorité. Concini aide Marie de Médicis dans sa tâche. C'est elle qui marie son fils à l'infant Anne d'Autriche. À 16 ans, Louis se débarrasse de Concini. Enfant maladif, inquiet, "opiniâtre" d'après son médecin Héroard ; passionné de vénerie, d'armes à feu, il ne se livre qu'à son maître de fauconnerie Luynes.
Entre 1626 et 1628, le problème protestant trouve une solution après le siège de La Rochelle.
Le roi meurt le 1er mai 1643 alors qu'aucun des problèmes du royaume n'a trouvé de solution

Passage à Angerville le 17 Juillet 1614 (il n'avait que 14 ans) à l'Auberge du Cheval Bardé.

Louis XIII

LOUIS XIV

(1638 - 1715)
Né à Saint-Germain-en-Laye en 1638, mort à Versailles en 1715, Louis XIV, dit Louis le Grand, est roi de France de 1643 à sa mort. Fils de Louis XIII et d'Anne d'Autriche, il a cinq ans à la mort de son père. Sa mère, devenue régente, confie la direction des affaires au cardinal Mazarin.
De 1643 à 1648, il vit au Palais-Royal, puis, après avoir été obligé de fuir avec sa famille à Saint-Germain, en 1649, il mène la vie errante de la cour pendant la Fronde. Mazarin surveille son éducation et le fait entrer très tôt au Conseil royal. Sacré à Reims le 7 juin 1754, il épouse en 1660 Marie-Thérèse d'Autriche, fille de Philippe IV d'Espagne, et se met à gouverner seul à partir de 1661, après la mort de Mazarin. Homme équilibré, réfléchi, maître de lui, Louis XIV est prudent et travaille de façon assidue ; mais il est orgueilleux, imbu de la nature divine de son pouvoir ; devenu veuf en 1683, il épouse en secrètes noces Madame de Maintenon.
Son premier acte d'autorité, en 1661, est le renvoi du ministre Fouquet ; par la suite, il sait s'entourer d'hommes capables : Colbert, par exemple, met de l'ordre dans les finances, développe le commerce ainsi que l'industrie, et Vauban consolide les frontières du nord.


Passage à Angerville le 30 Septembre 1685 à la Belle Image.

Louis XIV

MARIE LOUISE D'AUTRICHE

(1791 - 1847)
née le 12 décembre 1791 à Vienne , morte le 18 décembre 1847 à Parme , fut impératrice de France.
Marie-Louise est la fille de l'empereur François Ier d'Autriche et la petite-nièce de la reine Marie-Antoinette, guillotinée par les révolutionnaires français. Napoléon Ier ayant divorcé de Joséphine de Beauharnais car elle ne lui donnait pas de progéniture, il accepte l'offre de l'empereur d'Autriche, qu'il a contraint à la paix après la difficile victoire de Wagram. En amoureux transi, l'empereur ne se contient pas et va à la rencontre du carrosse à Compiègne, le 27 mars. Le soir même, sans attendre le mariage officiel, il initie sa jeune épouse à ses devoirs conjugaux. Le lundi 2 avril 1810, Napoléon épouse l'archiduchesse d'Autriche Marie-Louise (18 ans). Moins d'un an plus tard, le 20 mars 1811, naît l'héritier tant attendu : Napoléon II.
L'impératrice s'occupe un peu de lui, mais sans plus. Les Habsbourg d'Autriche, dont Marie-Louise faisait partie, avaient été élevés dans la haine de Napoléon 1er, et ce sentiment resta cher à l'impératrice après son mariage, qui n'était en fait qu'une alliance politique entre les deux Empires. L'impératrice n'accompagna pas son époux à l'île d'Elbe ni dans l'île Sainte-Hélène pour retourner provisoirement en Autriche. L'article 99 de l'acte du Congrès de Vienne du 9 juin 1815 lui donne à titre viager les duchés italiens de Parme, Plaisance et Guastalla, où elle règne jusqu'à sa mort en 1847.

Passage à Angerville le 9 Avril 1814.

L'Impératrice Marie-Louise

FRANCOIS PIERRE GUILLAUME GUIZOT

(1787 - 1874)
né le 4 octobre 1787 à Nîmes, mort le 12 septembre 1874 au Val-Richer à Saint-Ouen-le-Pin (Calvados), est un historien et homme politique français. Issu d’une famille bourgeoise et protestante huguenote, son père est guillotiné en 1794 sous la Terreur. Il part alors en exil avec sa mère pour Genève, où il reçoit une bonne éducation. Venu à Paris pour étudier le droit en 1805, à 18 ans, il se fait remarquer par ses qualités d’écriture, est félicité par Chateaubriand. Il se marie en 1812 avec un écrivain, Pauline de Meulan, qui meurt en 1827, et dont il garde un fils. Veuf, il se remarie en 1828 avec une nièce de Pauline, Elisa Dillon, dont il aura deux filles,. Sa seconde femme meurt peu après. En janvier 1830, il est élu député de Lisieux.Il se fait l’avocat de Louis-Philippe que la révolution de Juillet mène finalement au trône, et Guizot au gouvernement. Il marque son passage au gouvernement par une rénovation de l’instruction publique. Pacifique, considérant l’alliance entre la France et le Royaume-Uni nécessaire, il fait le sacrifice de l’orgueil de certains et permet la réconciliation des deux pays. Il devient président du Conseil en 1847. En 1848 sa chute est provoquée par son obstination à ne pas modifier la loi électorale. Exilé au Royaume-Uni, il se consacre de nouveau à son travail d’historien, avec pour sujet la Première révolution anglaise. Il passe ainsi de politicien européen clef à historien, philosophe et observateur de son temps, il continue à vulgariser l’histoire jusqu’à la fin de sa vie, et il meurt le 12 septembre 1874..

Passage à Angerville (gare) en 1848.

François Guizot