L'affaire Dormoy

La Patrie

Article très court paru dans ce jounal de l'époque. Voici sa transcription suivi de scans.

LA TRAGEDIE D'ANGERVILLE
L'assassin du Brigadier Dormoy renvoyé devant les assises.

Etampes, 28 Juillet — Les experts chargés d'examiner l'état mental de Renard, l'assassin du Brigadier Dormoy d'Angerville, viennent de déposer leurs rapports.
Les docteurs Vigouroux et Manet déclarent que Renard jouit de ses facultés mentales et qu'il est responsable de ses actes. M. Germain, juge d'instruction, a communiqué au prévenu les rapports des médecins alienistes.
Le meurtrier n'a rien dit.
L'instruction de cette affaire qui bouleverse toute la région d'Etampes est donc terminée et Renard passera vraisemblablement aux assises de Seine-et-Oise au mois d'Octobre prochain. Le dossier va être communiqué au Procureur de la République pour le renvoi devant la chambre des mises en accusation.

 

Sources

Reprise intégrale du reportage paru dans le journal La Patrie du Lundi 29 Juillet 1912, en page 1.

Photos scannées extraites du reportage.

Document webmaster